04 79 75 60 20

GESTION DES COMPETENCES / Validation des Acquis d’Expériences

La Validation des Acquis d’Expériences (VAE) est un dispositif permettant à toute personne ayant acquis 3 ans d’expériences (quelque soit le statut : salarié, non salarié (profession libérale, artisan, commerçant), fonctionnaire, bénévole…) de valider un diplôme en adéquation avec les fonctions occupées.

La culture du « diplôme » est encore très importante dans le monde professionnel français : il demeure un critère pour l’embauche, pour la rémunération, pour l’avancement hiérarchique…

La VAE permet donc la reconnaissance et la valorisation d’un parcours professionnel qui s’est essentiellement construit « sur le terrain » et ainsi mettre en adéquation sa certification avec son métier et son niveau de responsabilités.

Elle permet également de se renforcer face aux éventuelles ruptures de la vie professionnelle en développant l’employabilité.

S’engager dans une VAE est très souvent le point de départ d’une réflexion plus globale sur son devenir professionnel et peut amener à une évolution, un changement d’emploi, une préparation de concours ou même une reprise d’études.

Et au-delà de l’aspect professionnel, acquérir un diplôme ou un titre professionnel par le biais d’une VAE est une réelle source de satisfaction personnelle et de gain de confiance en soi par la valorisation des compétences acquises. Pour certains, c’est  une réelle « revanche » contre un système scolaire quitté très tôt.

Vue sous ces aspects, la VAE ne peut être qu’attractive, cependant son déroulement et ses différentes étapes génèrent de nombreuses réticences à l‘initier ou des abandons en cours de route.

Pour optimiser vos chances de réussite, Acteam vous accompagne à n’importe quelle étape de votre démarche de Validation des Acquis de l’Expérience, du diagnostic personnalisé pour étudier la faisabilité de votre projet jusqu’à l’oral devant votre jury VAE :

Phase 1 : information et diagnostic personnalisé

Chaque candidat à la Validation des Acquis de l’Expérience s’entretient avec un consultant afin d’évaluer ses chances de réussite au regard de son parcours de carrière. A l’issue de cette phase, le consultant a donné les moyens au candidat d’estimer si la VAE (et éventuellement le diplôme envisagé) est une solution qui répond à son projet. Le consultant peut dans le cas contraire proposer au candidat de cibler un autre diplôme, ou d’envisager son projet d’une autre manière, soit avec un bilan de compétences, soit en ciblant une formation complémentaire à la VAE.

Au terme de cette étape, le diplôme envisagé comme l’organisme choisi pour le certifier (ministère, chambre de commerce, académie, école ou université) sont définitivement fixés.

Phase 2 : élaboration du dossier de recevabilité

Une fois que le candidat à la VAE a ciblé son diplôme et l’organisme certificateur, il doit rédiger son dossier de recevabilité ou dossier de candidature. Ce dossier doit dresser le récapitulatif de l’expérience du candidat, en rapport avec le choix du diplôme ciblé. Le cas échéant, il devra aussi faire état des raisons qui le poussent à rechercher une Validation des Acquis de l’Expérience.

Un consultant unique est assigné au candidat à partir de cette phase jusqu’à obtention du diplôme, et l’accompagne au rythme d’un contact par semaine minimum, à travers des entretiens en face à face ou à distance par visio-conférence. Un suivi avec l’organisme certificateur est assuré par nos soins.

Phase 3 : rédaction du dossier d’expérience et préparation à l’oral de validation

Après que la demande du candidat ait été jugée recevable par le certificateur, débute la phase la plus intensive de la Validation des Acquis de l’Expérience.

Rédiger le dossier d’expérience

Le candidat doit retracer toutes les étapes de sa carrière sous la forme d’un récit qui ne négligera aucun détail sur l’acquisition de son expérience et de ses connaissances. Le dossier devra également faire la démonstration concrète du rapport entre les activités exercées par le candidat et le diplôme demandé.
Ce dossier sera déposé auprès d’un jury VAE ou jury de validation, qui jugera de la candidature au moyen d’un entretien oral.

Se préparer à l’oral de validation

En quinze à trente minutes en moyenne, le candidat doit exposer dans les locaux de l’organisme certificateur un panorama de son parcours, destiné à mettre en valeur ses acquis. Le jury VAE pourra compléter cette présentation par une série de questions. Que cet oral prenne la forme d’une présentation ou dans certains cas d’une mise en situation professionnelle, le consultant fournira l’entraînement le plus adapté à la situation du candidat.

La démarche s’adresse donc aussi bien aux salariés, aux indépendants, qu’aux demandeurs d’emploi et peut être financé, selon les critères, dans le cadre de différents dispositifs tels que le CPF, le DIF ou les congés VAE ou par l’employeur.

En savoir plus ?

Remplissez le formulaire de contact

Contactez-nous !